ESAT « Jean Genèze »

ESAT « Jean Genèze »

.

Coordonnées


Zones d’intervention

Béarn


Présentation

  • Date de l’agrément : 5 juillet 1987
  • Capacité : 86 places en semi internat
  • Femmes et hommes de 18 à 60 ans présentant :
    • une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés, à l’exception de la déficience intellectuelle profonde,
    • un handicap mental stabilisé,
    • un handicap moteur,
    • un handicap sensoriel, à l’exception de la cécité totale.

Modalités d’admission / d’accompagnement

L’admission est prononcée par le directeur de l’établissement après décision d’orientation de la CDAPH.

L’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) offre aux personnes en situation de handicap qu’il accueille une activité de production en assortissant celle-ci des soutiens qui conditionnent son exercice ainsi que divers services en adéquation avec leur potentiel personnel et professionnel. Les principales missions sont :

  • Assurer l’intégration professionnelle et sociale des adultes en situation de handicap.
  • Dispenser des actions de formation professionnelles et éducatives avec un soutien médico-social.
  • Conduire le projet individuel de chaque travailleur handicapé après définition d’objectifs partagés et adaptés.

L’équipe / Plateau technique

Moniteurs d’ateliers, éducateurs spécialisés, chargés d’insertion.


FOND SOCIAL EUROPEEN (FSE)

Depuis le 1er janvier 2019, l’ESAT RECUR de Bayonne et l’ESAT Jean Genèze de Pau bénéficient d’un FSE (fonds social européen) dans le cadre du programme opérationnel national «  Emploi et inclusion » 2014/2020. Ce programme en partenariat avec le Conseil Départemental 64  offre la possibilité :

– aux travailleurs d’ESAT  d’intégrer le milieu professionnel ordinaire. Graal pour certains, exemple pour d’autres, cette dynamique nouvelle relayée sur le terrain par Mme Renner, chargée d’insertion dans le cadre du FSE –Fonds Social Européen. Cette action montre la pertinence et l’investissement des intéressés dans un premier temps et des moniteurs de l’ESAT à croire dans la valeur travail comme source d’intégration sociale et professionnelle par un accompagnement singulier, individualisé et parfois de longue haleine. Ce sont 30 travailleurs des ESAT qui participeront avant la fin 2020 à ce dispositif.

– aux personnes en situation de handicap accompagnées par un ESMS de bénéficier d’un accompagnement spécifique individualisé vers le retour ou la découverte du milieu ordinaire du travail

Le projet se décompose de la sorte:

– Développer un réseau d’entreprises, notamment les nouveaux acteurs de l’économie (start-up, pépinières d’entreprises) afin d’accueillir une équipe de travailleurs handicapés en vue de favoriser l’insertion professionnelle en milieu ordinaire en prenant en charge l’ensemble des difficultés qui font obstacle à la contractualisation individuelle. Une attention particulière sera portée pour le maintien dans l’activité des personnels handicapés. Susciter l’engouement auprès des entreprises autour d’un nouveau projet fédérateur d’insertion d’un public en difficulté.

– Développer un partenariat avec d’autres établissements intervenant dans le champ du médico-social, et en charge de personnes en situation de handicap, avec pour objectif d’accompagner les bénéficiaires de ces structures vers le milieu ordinaire.


DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT A L’INSERTION EN MILIEU ORDINAIRE (DAIMO)

Le DAIMO qui consiste, à travers différentes étapes (construction du projet professionnel, apport médico-social, accompagnement vers et dans le milieu ordinaire…), à accompagner vers et dans l’emploi en milieu ordinaire les personnes en situation de handicap en ayant fait le souhait. Ces actions sont complémentaires pour contribuer à l’objectif global du projet qui est d’accompagner, de manière personnalisée, le plus grand nombre de personnes du département qui ont le désir et le potentiel d’accéder au milieu ordinaire de travail ainsi que d’ouvrir le monde de l’entreprise à un public défavorisé. D’une part, le développement d’un nouveau réseau d’entreprises est un facteur déterminant pour multiplier les chances d’accueil des personnes en situation de handicap dans le milieu ordinaire du travail. D’autre part, le développement d’un partenariat avec les établissements du champ du médico-social du département va permettre le repérage d’un plus grand nombre de personnes susceptibles d’intégrer le milieu ordinaire du travail. Le service Emploi Milieu Ordinaire, qui consiste en l’accompagnement des travailleurs handicapés de la phase de diagnostic au maintien dans l’emploi est l’aboutissement du projet.

Télécharger la plaquette


SERVICE EMPLOI ACCOMPAGNE

Mis en place au 1er janvier 2018, le Service Emploi Accompagné propose un accompagnement structuré, formalisé, personnalisé, adapté aux besoins des personnes en situation de handicap et des employeurs.

Le Service propose les prestations suivantes, sans limitation de durée :

– Information sur le dispositif et adhésion du bénéficiaire
– Evaluation : recueil de données
– Détermination du projet professionnel et aide à sa réalisation
– Assistance dans la recherche d’emploi
– Accompagnement dans l’emploi
– Accompagnement vers l’autonomie personnelle et sociale

Pour bénéficier de ce dispositif, la personne en situation de handicap doit faire la demande d’une orientation professionnelle avec accompagnement par le dispositif “Emploi Accompagné” auprès de la MDPH.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, aussi bien en Pays Basque qu’en Béarn, le Service est porté par une plateforme qui s’appuie sur l’expérience acquise et reconnue de ses acteurs, sur leur expertise, sur leurs réseaux et sur leur capacité collective à se mobiliser et innover pour favoriser l’accès et le maintien durable dans l’emploi en milieu ordinaire des personnes en situation de handicap.


Documents à télécharger

Télécharger le projet d’établissement


Partenaire / Financeurs

  • Conseil Départemental
  • ARS
  • SIFA de l’ADAPEI64
  • CHP
  • mairie de PAU
  • PDITH
  • AFPA
  • ADTMP
  • ASFA
TOP